La radiologie interventionnelle

Présentation

La radiologie interventionnelle est une spécialité de la radiologie qui permet de pratiquer des traitements peu invasifs sous guidage par imagerie.

Grâce à l’avancée de la technologie et à la disponibilité de plus en plus grande d’un matériel d’imagerie de haute qualité, la radiologie interventionnelle est en mesure de proposer un nombre croissant d’options thérapeutiques aux patients et à leurs médecins.

Cette technique consiste à acheminer de petits cathéters et fils-guides, à travers des vaisseaux sanguins ou des organes dans un but thérapeutique.

Le diamètre de ces cathéters (tubes) n’excède pas quelques millimètres.

IMPORTANT
Les contre-indications de ce geste doivent être absolument respectées.
Pour cela un questionnaire précis concernant les allergies, la prise de certains médicaments… vous sera remis, il faut le remplir scrupuleusement.

Infiltrations

L’infiltration de corticoïde consiste à placer une solution stérile contenant un corticoïde, souvent à action retardée dans une articulation, en périphérie d’un tendon…

Kyste poplite avant ponction

 

Afin de placer ce médicament avec le maximum de précision à l’endroit où il doit agir, on peut s’aider de :

• la radiographie standard, le plus souvent pour placer le produit dans une articulation, ou
• l’échographie, le plus souvent pour les infiltrations péritendineuses, de bursites, ou du scanner pour les infiltrations péri articulaires par exemple.

Infiltration sous scannerCertains sites d’infiltration bénéficiant de repères anatomiques précis peuvent bénéficier de gestes sans guidage par imagerie.

Pour que l’indication ait le plus de chances d’être efficace, il faut que son indication soit bien posée. C’est donc une indication posée par le médecin traitant ou le médecin spécialiste en accord avec le radiologue.

L’infiltration doit être réalisée dans des conditions strictes d’asepsie.
IMPORTANT
La ponction peut être un peu douloureuse mais le geste est très rapide et pour certains sites, on peut réaliser une anesthésie locale.
N’hésitez pas à poser toutes vos questions au médecin radiologue qui réalisera le geste.

Les biopsies à visée diagnostique ou thérapeutique

Les biopsies sous échographieLes lésions visibles en échographie ou au scanner peuvent faire l’objet de ponctions transcutanées sous anesthésie locale.

Ces ponctions permettent de prélever des carottes de tissu et de réaliser une analyse histologique.
Le choix du guidage radiologique, échographique ou TDM se fait en fonction de la localisation de la lésion.

Il est également possible d’utiliser le guidage échographique radiologique ou TDM pour :

  • mettre en place des sondes permettant le drainage d’abcès ou d’hématomes profonds, ou
  • positionner des repères avant intervention chirurgicale.
IMPORTANT
La décision de réaliser ces différents gestes interventionnels se prend en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) après discussion entre le radiologue et les médecins traitant et spécialistes, et avec le consentement du patient.